CAF-LDC : Du menu fretin pour l’AS V Club

CAF-LDC : Du menu fretin pour l’AS V Club

A Kinshasa, au Stade Tata Raphaël, dans le cadre du match aller des 16èmes de finale de la ligue des champions de la Caf, Ferroviario de Maputo aura imposé un schéma tactique inattendu aux vert et noir. Ce qui a fait que V.Club avait totalement perdu ses repères. Curieusement, ce V.Club-Ferroviario a, quelque peu, ressemblé à la dernière sortie entre les Dauphins noirs et Mafunzo (1-0), pour le compte du match retour des préliminaires. Contre Mafunzo, les vert et noir ont retrouvé sourire le après le but de Mthunzi Shikisha (63′) malgré le catenacio de l’équipe visiteuse dont le souci primordial était de ne pas prendre l’eau comme au match aller. C’est ce même scénario qu’a visiblement adopté Ferroviario, certainement, sur inspiration de l’équipe tanzanienne.

V Club sans solution offensive
Hormis ces deux matches de Kinshasa, souvent, à domicile, VClub donne la mesure de sa puissance offensive, dès l’abordage de la partie. Ce dimanche, pendant près de vingt minutes, rien n’était de bon augure pour les poulains de Florent Ibenge sans solution au contact du bloc défensif des mozambicains qui ne bougeaient d’un seul iota. Pour preuve, le premier tir cadré de VClub, celui de Guy Lusadisu est survenu à la 25ème minute. Inquiété, Germanique Omari Nhacune, a détourné cet essai en corner improductif. Puis, plus rien. Comme Ferroviaro n’est pas venu de main morte, cette équipe a failli surprendre VClub sur une occasion nette de but, à la 30ème minute. Après, plus rien n’à signaler jusqu’à la pause. A la reprise, dès la 45′, Ibenge rappelle le latéral droit, Oscar Machapa, au profit d’lkanga Mayimona. Vingt et une minute, plus tard, Bernard Morisson descend. La dernière cartouche : Serbie Alongo Ndombe, en lieu et place de Bafola, blessé, à la 73ème minute. Tous apportent un nouveau souffle. V.Club exerce une forte pression sur la défense de Ferroviario qui finit par craquer sur offensive d’Ikanga, à l’aile droite et qui aboutit sur la faute commise dans la surface fatale. A la sentence, Emmanuel Ngudikama libère V.Club de l’étreinte des Mozambicains. Ce qui permet aux Dauphins noirs de passer par le chas de l’aiguille contre Ferroviario qui a déjoué tous les pronostics kinois.

Florent Ibenge, entraîneur de V.Club

On n’a pas encaissé. Même avec 0-0, c’est un bon score, si on peut le bonifier au retour. Dimanche prochain, nous serons à Maputo avec la ferme ambition d’y marquer des buts. Cela ne nous a pas réussi à Kinshasa. Simplement, notre jeu n’a pas été fluide. Machapa sur qui on avait misé, a connu beaucoup de ratés, surtout en première période. Nous avons changé le fusil d’épaule jusqu’à l’obtention de ce penalty. Rien n’est encore perdu. Cela fait deux fois que nos adversaires foulent la pelouse du Stade Tata Raphaël pour fermer le jeu, afin de sortir indemne de la partie.”

Carlos Manuel, entraîneur de Ferroviario

On a fait un bon match. Nous avon perdu par 0-1. A Maputo, tout sera à notre portée