- - http://www.leopardsfoot.com -

CAF-LDC 8e de finale aller : Des retrouvailles pour Mazembe et V.Club

Sur l’ensemble du continent, ce week-end sera celui des matches aller des 8èmes de finale de la ligue des champions de la Caf où on suivra le comportement des deux clubs congolais, en l’occurrence le Tout Puissant Mazembe de Lubumbashi, détenteur du titre et l’Association Sportive V.Club de Kinshasa.

Mazembe face à Wac : une vieille connaissance…
Après son succès sur Dauphin Noir de Goma (1-4), pour sa 2ème sortie aux play-offs du championnat national, comme test-match, le Tout Puissant Mazembe, bien serein, peut se tourner vers son adversaire du royaume chérifien, le Wydad  Athlétique Club de Casablanca, l’une des équipes-phares du Maroc. Les deux formations qui livrent l’acte 1 de ces 8èmes de finale, ce samedi 9 avril 2016, à Marrakech, sont de vieilles connaissances  dans ce circuit. Wac et Mazembe s’étaient déjà affronté dans le passé, en 2011. Sous la houlette du Sénégalais Lamine Ndiaye, toujours en 8ème de finale, au match aller, à Casablanca, Wac l’avait emporté (1-0) à domicile. Au match retour, à Lubumbashi, les corbeaux lushois en avaient profité pour prendre leur revanche sur une belle victoire (0-2). Ce qui avait permis au TP Mazembe de damer le pion à cette équipe du royaume chérifien. Comme on l’aura constaté, Mazembe et Wac sont de vieilles connaissances. De belles retrouvailles en soi avec un brin de revanche pour les casablancais. Cette ligue des champions de la Caf est véritablement un challenge pour Hubert Velud, le nouvel  entraîneur du club lushois. Cela dans la mesure où, sous la houlette des prédécesseurs, les Corbeaux de Lubumbashi ont toujours démontré et prouvé leur épithète de « Tout Puissant ». Ne pas amener Mazembe dans la phase des poules voire jusqu’au bout de cette compétition continentale sera, inévitablement, un pari manqué pour le français.

De vieux contentieux  pour V.Club devant Sundowns
Si le TP Mazembe se produit au-delà des frontières nationales, V. Club sera à l’attente de l’équipe sud-africaine de Mamelodi Sundowns. Les sud-africains fouleront la pelouse du Stade Tata Raphaël, ce dimanche, au mieux de leur forme d’autant plus qu’ils sont les leaders au championnat de ce pays avec un total de 52 points. Par contre, aux play-offs du championnat de la Linafoot, hormis la phase des poules, V.Club n’a que trois matches livrés dont deux victoires (Dauphin Noir : 3-0 et Lupopo : 2-0  et un nul contre Shark 11 (0-0).

V.Club élimine Sundowns en ligue des champions
Ce dimanche, ce sera pour la cinquième fois que V.Club et Mamelodi Sundowns se croiseront. La première fois, c’était en 1994. Cette année, au Sade Tata Raphaël, V.Club, dans une forme éblouissante l’avait emporté de justesse (2-1) sur Mamelodi Sundowns plein de talents avec, dans ses rangs, un certain Mark Fish. Au match retour, au pays de Nelson Mandela, battu (2-3), les Dauphins Noirs s’étaient offert la peau de Mamelodi Sundowns à la faveur des buts inscrits à l’extérieur, des buts qui ont compté double. La suite de l’équipe kinoise dans cette compétition aura été une triste histoire. Devant se déplacer pour l’Algérie au contact de Mouloudia d’Oran, par manque de moyens financiers, les « vert et noir » étaient éliminés sur tapis vert. Ainsi, la qualification devant Mamelodi Sundowns n’aura donc servi à rien.

Mêmement en coupe de la Caf
Entre V.Club et Mamelodi Sundowns, la 3ème confrontation remonte en  2009, en 8èmes de finale de la coupe de la Caf. Au match aller, en Afrique du Sud, Mamelodi Sundowns avait mis V.Club à genou, sur la marque de deux buts à zéro. Plus de peur que de mal, au Stade des Martyrs V.Club renverse la tendance et s’impose par 4-1. Pour la 2ème fois de son histoire, les Dauphins noirs se payaient le scalp des sud-africains qui n’en revenaient pas. Qu’en sera-t-il de la 5ème opposition entre ces deux équipes.

V.Club : la bête noire des équipes sud-africaines
Hormis la formation de Sundowns, par deux fois, victime de la qualification de V.Club, il se dégage que les Dauphins noirs se sont fait le statut des « tombeurs » des équipes sud-africaines. Si
Mamelodi Sundowns en sait quelque chose, l’équipe de Kaizer  Chiefs ne peut échapper au joug des Vert et noir. Comme en 2014, en 8èmes de finale. A Kinshasa, sur un triplé de Firmin Mubele Ndombe, V.Club avait gagné le match aller par 3-0 avant de tomber (0-2), en Afrique du Sud. Cette fois-ci, V.Club ainsi éliminé Kaizer Chief. Mais la suprématie de V.Club sur les équipes sud-africaines remonte en 2003, en Afrique du Sud, pays organisateur,  au Challenge Vodacom avec la participation des grands clubs du pays. Mazembe et V.Club y étaient comme invités. Et le vainqueur ne fut autre que cette équipe de V.Club, alors entraîné par feu Bibey Mutombo Kalambayi, qui avait ramené la « Corne Sacrée », ou le trophée remis au vainqueur.

Des inquiétudes tout de même ….
Au regard des deux dernières prestations de V.Club (contre Lupopo et Shark 11), les Dauphins noirs ont présenté la  mine d’une équipe en manque d’inspiration. Aussi, les sympathisants des Bana Véa sont-ils inquiets quand à la forme que V.Club affichera lors de ce match aller des 8èmes de finale entre les Congolais et les Sud-africains.  Ces inquiétudes s’accentuent davantage avec l’infirmerie de cette équipe. Comme un signe indien Et , si on y ajoute aussi la mise à l’écart d’Emmanuel Ngudikama, éloigné de l’équipe pour avoir été examiné positif aux tests médicaux effectué au dernier Chan, au Rwanda.