Les binationaux à suivre cette saison ! Partie 3 : Belgique

Les binationaux à suivre cette saison ! Partie 3 : Belgique

@ 07 Sep 19 3559

Deux années compliquées ont ponctué la fin de l’ère Ibenge, et l’échec de la CAN 2019 aura sans doute marqué la fin d’un cycle en sélection. Désormais, la mise en place d’une phase de reconstruction est nécessaire pour aborder les prochaines échéances. Pour la mener à bien, un renouvellement (et un rajeunissement) de l’effectif doit progressivement s’installer.  

Et cela tombe bien car les jeunes talents d’origine congolaise n’ont jamais été aussi nombreux en Europe. Présents aux quatre coins du Vieux Continent, leur apport serait bénéfique à cette nouvelle ère, en alchimie avec les locaux. S’ils ont grandi en Europe, beaucoup de ces jeunes sont dotés d’une fierté liée à leur ascendance congolaise qui ne demande qu’à être matérialisée par une sélection leur offrant des garanties de sérieux et de professionnalisme.   

Parmi eux, certains privilégieront “l’aspect sportif” et opteront pour le pays dans lequel ils ont grandi. Mais à l’instar de Cédric Bakambu, Marcel Tisserand ou Arthur Masuaku, d’autres choisiront de représenter la patrie de leurs ancêtres, bien qu’ayant porté le maillot d’une autre sélection en espoirs. Ils pourraient tenter d’apporter leur pierre à l’édifice du vaste chantier qu’est le football congolais.   

A l’aube de cette saison 2019-2020, leopardsfoot vous présente, pays par pays, les jeunes talents à suivre cette saison en Europe !   

Pro League

Loïc Badiashile (gardien, 21 ans, Cercle de Bruges) 

  • Prêté par l’As Monaco, le jeune portier d’origine congolaise effectue un début de saison intéressant. Même si son club démarre mal et jouera certainement le maintien, le natif de Limoges est un des meilleurs joueurs de son équipe. Auteur de prestations plus que correctes et de plusieurs parades importantes. Il aura joué un grand rôle dans les premiers points obtenus par son club. Comme les nombreux jeunes prêtés par Monaco au Cercle de Bruges, Loïc Badiashile espère se mettre en évidence.
  • Durant la saison 2016-2017, il joue avec Monaco son premier match professionnel lors du tour préliminaire de Ligue des Champions contre le Fenerbahçe en entrant sur le terrain à la treizième minute à la suite de la blessure de Morgan De Sanctis. Au total, il n’a disputé que six rencontres avec son club formateur depuis ses débuts en pro. Le 31 janvier 2019, il quitte Monaco et rejoint le stade rennais en prêt avec option d’achat. Il terminera la saison sans jouer la moindre minute. 
  • Son prêt au Cercle de Bruges est l’occasion pour lui d’emmagasiner du temps de jeu. Titulaire dans la hiérarchie des gardiens devant Merveille Goblet, lui aussi d’origine congolaise, Badiashile va probablement connaître sa première saison pleine. 
  • Ex-international U18 avec la France, il a remporté le tournoi de Toulon en 2015. Âgé aujourd’hui de 21 ans, le grand frère de Benoit Badiashile (As Monaco) n’a pas encore été appelé en U21 par la France. Peut être l’occasion pour les léopards d’en profiter !

Stephane Omeonga (milieu de terrain, 23 ans, Cercle de Bruges)