Joel Kayamba : « Je vise le haut niveau ! »

Joel Kayamba : « Je vise le haut niveau ! »

@ 08 Juin 20 1073

Joel Kayamba est un joueur sous-côté. Titulaire indiscutable avec le Viktoria Plzen, le Congolais de 28 ans s’est imposé comme l’un des meilleurs ailiers de République Tchèque.

Rapide, explosif, et très à l’aise avec le ballon, le natif de Kinshasa demeure méconnu dans son pays. Pourtant, celui qui a disputé la Ligue Europa avec son club l’an dernier a été récemment sollicité pour intégrer la sélection tchèque, pays dans lequel il évolue depuis 2012. Mais l’ancien joueur de Sharks XI a refusé, car il le dit lui-même, il est Congolais à 100 % ! 

Bonjour Joël ! Pour commencer, comment s’est passée cette période de confinement pour toi et ta famille ?

Le confinement était dur, mais ça s’est bien passé. J’ai réussi à bien me maintenir physiquement. Heureusement, c’est derrière moi aujourd’hui et on a pu reprendre le championnat. On a retrouvé notre forme d’ailleurs (ils ont enchaîné deux victoires, ndlr).

Tu as un parcours très original… tu es né en Kinshasa en 1992 et tu as débuté avec Sharks. Mais tu t’es ensuite retrouvé en République Tchèque, ou tu as fait toute ta carrière jusqu’à maintenant. Peux-tu nous retracer ton parcours ?

Au Congo on me surnommait “Zakoko” ou bien “petit voyou” (rires). A Kin j’ai joué à Shark Club, Mabwilu, Foyo… Et je suis parti en République tchèque en 2012. J’ai fait mes gammes petit à petit, d’abord avec un club de deuxième division. L’adaptation n’a pas été facile, le temps de m’habituer au football d’ici etc. Mais avec le temps, Dieu a fait grâce et j’ai finalement pu exprimer mes qualités. J’ai joué à Hilinsko, Pardubice et puis c’est à Opava que je me suis révélé. J’y ai fait une bonne saison, qui a motivé Plzen de me recruter.

Après t’être révélé à Opava, tu évolues maintenant au Viktoria Plzen, un des meilleurs clubs du pays. Quelles sont tes ambitions individuelles ?

Aujourd’hui, je vise le plus haut niveau, et je ne veux pas m’arrêter en République tchèque. Pourquoi ne pas évoluer en Espagne, en Allemagne, ou en France ? Et puis j’ai besoin de jouer la Ligue des Champions. On a déjà disputé la Ligue Europa avec Plzen, mais sans aller très loin, malheureusement. Aujourd’hui, mon ambition est de rejoindre un des meilleurs championnats européens, et jouer la Ligue des Champions.

Ces deux dernières saisons, tu as réalisé d’excellentes performances en club. As-tu été contacté par des clubs de championnats plus huppés ?

Oui, j’ai été pas mal sollicité l’année dernière. Mais comme Plzen m’avait acquis récemment, ils m’ont classé intransférable et je n’ai pas pu quitter le club à ce moment-là. J’ai accepté cette situation car je trouvais ça normal. Après tout, je venais d’arriver à la mi-saison ! En ce moment même, il y a des contacts, mais rien encore de très concret, donc c’est difficile d’en parler. Quand ce sera le cas, je vous en informerai.

Quel championnat te fait rêver ?

Le championnat espagnol, ou la Ligue 1 française. Je pense que mon style fonctionnerait bien dans ces deux championnats.

Sinon… tu suis un peu les léopards ?

Oui dès qu’il y a un match, je suis la sélection. J’ai pas mal d’amis qui y jouent. Et puis, c’est mon pays. Même si je ne vis plus en RDC, je suis Congolais à 100%, c’est ma fierté !

As-tu déjà eu des contacts avec la sélection ?

J’ai été contacté à l’époque du coach Ibenge. Il m’avait parlé deux ou trois fois, mais ça n’a pas été suivi d’une sélection.

Est-ce la sélection Tchèque t’a contacté pour jouer en équipe nationale ?

Oui, mon manager a été contacté par la Fédération, et le président de mon club aussi. Aujourd’hui, il n’y a rien qui manque pour que je rejoigne la sélection tchèque. Si je le veux, je peux en faire partie. Mais v’est moi qui ne veut pas. D’abord, je sais comment ils peuvent se comporter avec les noirs quand les résultats ne suivent pas.

Et puis même si je suis en République tchèque aujourd’hui, je suis Congolais, donc je veux jouer pour les Léopards. Aujourd’hui, je suis titulaire dans mon club chaque week-end, et je suis performant. Normalement, le temps de jeu devrait être priorité pour qu’un joueur soit appelé. Donc je ne peux pas faire grand chose de plus pour être appelé en sélection.

Selon toi, qu’est-ce que tu pourrais apporter aux léopards ?

Mon savoir-faire. Je sais que certains joueurs ont un bon profil et des qualités similaires aux miennes. Mais je peux apporter mon savoir-faire et mon envie. Et puis, physiquement, je suis toujours en pleine forme !